Internet : outil de l’éveil de notre conscience

Nous voici à la fin de l’année 2014, nous avons répondu au cours des dernières décennies à des dizaines, que dis-je, à des centaines de questions. Nous avons vu exploser les nouveaux moyens de communications et de transports dont la téléphonie aussi bien fixe que mobile, l’invention du TGV, les avions à réaction dont le tristement célèbre Concorde, la télévision, les télescopes dont Hubble, nous sommes allés sur Mars, sur une comète et tant de choses encore qu’il est impossible de faire la liste de tous les progrès, et c’est un euphémisme, de toutes ces révolutions. J’ai omis volontairement une des plus grandes révolutions de ces dernières décennies, Internet.

Internet dont les balbutiements se sont transformés en quelques années en une immensité de données, divertissements, sources de conflits, qui n’a probablement d’égal que l’immensité de notre univers. Internet est devenu un média à part entière, avec ses propres combats, voire mêmes ces guerres numériques.

Internet est probablement la plus grande révolution que nous ayons jamais connue. Internet a réduit la course de la vitesse des moyens de transports comme les voitures, les trains, les avions à de simples progrès dont on parle brièvement. Pour exemple, je prendrai la prouesse des chemins de fers japonais qui ont réussi grâce à la sustentation magnétique le 15 Novembre 2014 à propulser un train à plus de 500km/h (http://www.bbc.com/news/world-asia-30067889). Il a existé et il perdurera des records de vitesses pour les trains, les avions et tous les transports de masse. Mais cette vitesse est ridiculement petite face à celle d’internet. C’est la leçon que l’on peut retenir de Jean Louis Servan—Schreiber lors de sa présentations TEDx Paris 2011, dans « Les quatre paradoxes de la vitesse » (http://www.tedxparis.com/jean-louis-servan-schreiber-les-quatre-paradoxes-de-la-vitesse/). Nous ne battons plus des records de vitesse, nous sommes désormais dans le monde de l’immobilisme.

Les informations sont à portée de doigts grâce à nos smartphones, les commandes de biens se font par internet dans des mesures de plus en plus grandes. Rien qu’en 2013, 8 français sur 10 avaient commandé tout ou partie de leurs cadeaux de fêtes de fins d’années sur internet (http://www.fevad.com/espace-presse/bilan-de-noel-satisfaisant-pour-les-e-commercants-et-les-cyberacheteurs). Les courses dans un supermarché sont devenues quasiment obsolètes grâce à la création des « drive ». E.Leclerc leader sur le marché du drive a réalisé en 2013 plus de 1,47 Milliards d’euros de chiffre d’affaire grâce au drive. (http://www.lsa-conso.fr/leclerc-tire-par-ses-drives-en-2013-prudent-pour-2014,162199). Même si le secteur pressent un essoufflement des drives avec une croissance entre 4% et 5% pour cette année 2014, il n’est clairement pas question de fermer ce nouveau mode de consommation.

On note également que les leaders du marché comme Amazon ou Cdiscount proposent depuis quelques temps déjà des abonnements pour des livraisons en illimités. Aux états Unis Amazon propose même de faire vos courses de produits frais directement pour vous en fonction du stock de votre frigo (http://fr.reuters.com/article/companyNews/idFRL5N0R55N420140904). Le chiffre d’affaire prévisionnel du e-commerce pour 2015 donne le tournis en présentant aisément une perspective de plus de 72 000 000 d’euros. Pour vous montrer la démesure de ce chiffre, celui-ci équivaut à 10% du PIB Mondial ! (http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_PIB_nominal).

Mais internet a également permis une chose encore plus puissante, le partage du savoir. Des dizaines de milliers de sites internet existent traitant un sujet, ou un corpus de sujets, qui ne sont plus considérés aujourd’hui comme des sources de spéculations mais comme de véritables sources fiables. Certes il faut toujours se « méfier » de ce qu’on trouve sur internet et nous y reviendrons, mais prenons l’exemple de Wikipédia. Dan Pink a présenté une conférence TED en Juillet 2009, où il expose ce qui nous motive véritablement (http://www.ted.com/talks/dan_pink_on_motivation) il y prend notamment comme exemple Encarta de Microsoft développé dans les années 1990 contre Wikipédia un modèle gratuit sans rémunération juste enrichi par des personnes qui le veulent. Outre les aspects de motivation dont on pourrait parler très longuement ce qui nous intéresse ici c’est la source de savoir que représente Wikipédia mais aussi tous les projets de la Wikimédia Foundation. Non encore une fois Wikipédia n’est probablement pas la source universelle du savoir mais cette encyclopédie permet à n’importe qui, tout du moins presque n’importe qui, d’accéder à des informations qu’ils n’auraient probablement jamais pu avoir autrement. Prenons pour preuve de cette révolution l’illustre encyclopédie Universalis, qui a déposé le bilan cette année face à la concurrence de Wikipédia (http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/11/22/universalis-en-depot-de-bilan_4527730_3234.html).

Internet a permis encore plein d’autres choses comme le financement participatif (Crowdfunding en anglais) avec la réussite de projets aussi bien musicaux, que médicaux ou encore sociaux. Prenons là encore un exemple, Zach Braff réalisateur de Garden State, personnage principal de la série Scrubs, a réussi à lever plus de 2 millions de dollars pour la réalisation de son prochain film (http://www.disko.fr/reflexions/user-experience/reussites-et-echec-du-crowdfunding/). Bien d’autres projets ont réussi grâce à ce système, certains ont certes fatalement échoués, mais nous sommes ici tout à chacun acteur de la réussite des autres. La donne change réellement.

Dans la droite lignée du financement participatif, on retrouve de nouveau grâce à internet, l’économie participative, c’est ce que nous présente en partie Diana Filippova dans une conférence TEDx à Paris en octobre 2014 (http://www.tedxparis.com/lengagement-citoyen-face-au-mythe-du-plein-emploi/). Cherchant à nous faire prendre conscience de la possibilité de l’obsolescence des êtres humains si nous restons dans notre démarche actuelle.

Comme vous l’avez remarqué j’ai énormément cité de conférences TED (http://www.ted.com/) ou TEDx (http://www.ted.com/watch/tedx-talks) qui sont à peu de choses près similaires. C’est à mon sens aussi une nouvelle révolution d’internet en une dizaine de minutes une personne vous sensibilise à un point particulier de sa vie ou à son point de vue. Loin des discours moralisateur de nos têtes pensantes ce partage d’idées est probablement une des plus belles choses qu’internet puisse nous offrir, car il y’a un réel partage de la pensée et des émotions des présentateurs.

Mais je dois également parler des chaînes de vidéos sur internet, et plus précisément des chaines pédagogiques, de vulgarisations scientifiques, de découvertes aussi farfelues soient elles, que d’analyse cinématographique et j’en passe,  qui permettent à tous de profiter du savoir et du ressenti des autres dans un format abordable avec l’aide d’animation, d’illustration, d’analogie, de blagues etc… On peut en citer des dizaines, mais si vous êtes purement francophone, voici un petit florilège :

Forcément Internet à un revers à sa médaille, sa puissance, sa flexibilité, sa rapidité, permet à des personnes malintentionnées de profiter du système, que ce soit par le phishing (faux mail de votre banque par exemple), par des sites de vente en ligne qui disparaissent, ou encore des sites d’échanges pédophiles qui sont difficiles à traquer dans cette immensité. Je ferai l’impasse sur le « piratage » vidéo et audio que nous pourrions évoquer dans un livre entier. Ce n’est pas que le sujet ne vaut pas la peine d’être traité, bien au contraire mais que chacun des « camps » campent sur leurs positions et s’épuisent en débat que je trouve stérile.

Mais de tout temps et dans tout système il y’a des abus. Pour revenir au monde réel, Fia-Net estimait qu’en 2012 les tentatives de fraudes à la carte bancaire s’élevaient à 1,7 milliards d’euros, mais on parle là de tentatives pas de réelles pertes (http://www.fia-net-group.com/fia-net-son-livre-blanc-certissim-2013-fraude-a-la-carte-bancaire-sur-internet/). Rapportons ça à un sujet plus commun qu’est l’assurance maladie. En 2011 un rapport parlementaire présentait des conclusions estimant la fraude à l’assurance maladie à 20 milliards d’euros ! (http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/06/21/la-fraude-sociale-evaluee-a-20-milliards-d-euros-par-an_1539033_3224.html). Et on ne parle pas de tentatives de fraudes, mais de fraudes « quasiment avérées ». On peut toujours tempérer cette estimation par celle de la cour des comptes qui ramène ce chiffre entre 10 et 15 milliards d’euros.

Où cela nous mènent ils ?

A prendre conscience de l’infiniment petit que nous sommes, mais comme les atomes, liés les uns avec les autres par ce média, nous pouvons faire de grandes choses. La prise de conscience de ce que nous vivons actuellement nous est offerte à bras ouverts par Internet sous peine que nous voulions bien y consacrer un petit quart d’heure par jour. C’est cette prise de conscience du système et du monde qui nous entoure qui sera probablement la clé de notre avancée vers demain, pas forcément pour nous, ni même nos enfants, mais pour les générations à venir, pour ne pas être dépassé par nos propres créations et l’immobilisme dans lequel nous nous confortons si aisément.

Hatchi : l’akita n’est pas un chien pour tout le monde

La sortie du film Hatchi approche, et avec cela une angoisse monte chez tous les passionnés d’Akita. Celle que monsieur et madame totu le monde se laissent tenter par ce chien si beau et si parfait décrit dans le film.

Nous poussons aujourd’hui un coup de gueule préventif. L’akita Inu (ou Americain) n’est pas un chien pour tout le monde. C’est un chien très particulier.

  • Il est extrêmement têtu et n’obéira jamais parfaitement.
  • Vous ne pourrez jamais le lâcher durant vos promenades car il ne reviendra pas même si il vous aime de tout son cœur.
  • Il est dominant et n’hésitera pas à aller au contact de ses congénères sans aucune sommation.
  • Il se braque très facilement, inutile de lui gueuler dessus ou de le frapper, l’Akita ne comprend pas ce type de réactions.
  • Il requiert une extrême patience.

Ce que vous verrez au cinéma est une histoire vraie certes, mais extrêmement romancée ! L’akita Inu n’est pas comme dans le film, comme vous qui me lisez n’êtes pas Richard Gere… (elle est pas de moi mais elle est bonne)

L’acquisition d’un chien ne se fait pas sur un coup de tête, attendez un an après avoir vu le film pour être sur de votre choix et de l’engagement que vous allez prendre. Un Akita c’est plus de 12 ans de bons et loyaux services. C’est un chien fusionnel qui si vous l’abandonnez sera détruit. Vous allez adopter un être vivant. On ne fait pas des enfants sur un coup de tête, alors on ne prend pas un chien sur un coup de tête non plus.

Je rajouterais que l’Akita est un chien qui est susceptible d’avoir de nombreuses maladies qui ne sont pas à prendre à la légère :

  • La dysplasie des hanches, qui fera souffrir votre chien, et vous devrez l’aider par tout les moyens pour s’en sortir, y compris une prothèse de hanche !
  • L’adénite sébacé, maladie de peau qui vous obligera à donner des bains d’huile à votre compagnon toutes les deux semaines. (Plus d’infos sur : http://akitasanstabou.free.fr/pages-fr/1-accueil.html)
  • Le VKH, maladie auto immune fatale à votre chien, qui nécessitera un traitement lourd pour le maintenir en vie sans souffrance.(Plus d’infos sur : http://akitasanstabou.free.fr/pages-fr/1-accueil.html)
  • Pour avoir un akita, et en connaitre un certains nombres, je rajoute également la luxation des rotules, qui addition faite, coute plus de 3000€ de traitement pour un résultat incertains, sans compter les jours que vous devrez poser pour l’emmener en rééducation et les fois on vous devrez porter vos 30 kilos de chien pour le sortir faire pipi car il ne pourra pas marcher.(Plus d’infos ici même)

Si tout cela ne vous rebute pas, alors sachez que l’Akita bien éduqué (à mon sens le club canin avec une éducation familiale et positive) est un chien extrêmement attachant. Un chien qui ne vous collera pas, mais qui sera toujours près de vous à surveiller que vous allez bien. Un chien qui vous procurera un bonheur immense quand il réussira une tache tellement il est difficile de le formater.

Prenez le temps de la réflexion, n’abandonnez pas un Akita, nous en voyons trop, beaucoup trop, qui sont maltraité puis abandonnés. Prenez le temps de rencontrer les éleveurs, d’aller dans des expositions discuter avec les maitres.

Voila, l’akita n’est pas un chien comme les autres, il est vraiment particulier, mais c’est un chien exceptionnel si vous êtes capable de lui prêter suffisamment d’attention, de temps, et de patience.

A lire également : http://akitasanstabou.free.fr/pages-fr/7information1.html

Physiothérapie Kinésithérapie Hydrothérapie : le cas de Naru

Je vous avais exposé les problèmes de santé de Naru mon Akita Inu dans ce billet : La luxation de la rotule chez le grand chien : le cas de Naru des trèsors de l’éden (ex nirveau)

A l’époque nous devions alors commencer un traitement de physiothérapie présenté comme ultime remède avant des chirurgies très lourdes pour Naru. très honnêtement je n’y croyais pas vraiment. J’étais abattu par les opérations successives et rapprochées que Naru avait enduré pour sa luxation de rotule et tout ça pour rien. Je la voyais quotidiennement claudiquer et souffrir. Elle n’avait plus d’envies :/ Pour un chien d’à peine un an c’était un peu dur.

Mais je ne me suis pas avoué vaincu, j’ai tiré de mes expériences personnelles qu’il faut se battre face au handicap et la maladie. Ne pas laisser tomber les siens et persévérer. Alors qu’à cela ne tienne, j’ai nourri Naru à quatre pattes, croquette par croquette, lui apportant à boire régulièrement, la portant pour qu’elle puisse aller faire ses besoins.

Puis nous avons commencé la kiné, au CHV Fregis. Très franchement devant l’ampleur de la tâche j’espérais une légère amélioration mais pas grand chose d’autre. Les chirurgiens m’avait d’ailleurs expliqué en ces termes le cas de Naru : « On considèrera qu’une démarche normale chez elle sera une boiterie persistante ».

Les premières semaines ont été assez pénibles il faut le dire, une heure d’électrostimulation à câliner Naru pour qu’elle reste tranquille, bien qu’elle ne soit pas difficile, allez expliquer à un chien pourquoi on lui met des électrodes et que ses muscles se contractent tout seul, que c’est normal, etc … Mais ce travail était nécessaire, le tour de cuisse de Naru à droite, où elle avait été opérée à deux reprises, était de 4,5 cm inférieur. Les muscles étaient flasques, une patte sans vie en quelques sortes, séquelles des mois de restrictions d’activités.

Les 5 premières semaines, Naru avait rattrapé un petit centimètre de différence entre les deux pattes, mais sans grand succès. Nous l’avons alors mise sous un médicament anti inflammatoire. Le prévicox. Ce fut tout simplement un petit miracle ! Grâce à ce médicament Naru se servait enfin de sa patte droite, elle boitait certes mais elle osait la poser.

Les 5 semaines suivantes, nous avons continué l’électrostimulation, nous aurions du commencer la nage en bassin mais les retards d’installations se faisaient sentir. Peu importe, il y avait du travail pour Naru. L’amélioration de l’état de Naru allait crescendo gagnant de nouveau un petit centimètre à droite, renforçant à gauche. Mais dans les jours qui ont suivi Naru a eu un déclic, elle avait des épisodes de marche quasi normaux. Ca ne durait jamais bien longtemps mais il y avait un tout petit progrès presque impalpable.

Très honnêtement je me suis posé la question de l’utilité du traitement. Des progrès minimes, et beaucoup d’argent dépensé. Mais bon, j’aime mon chien alors j’assume.Une réaction que de nombreuses personnes n’ont pas compris, me suggérant de la faire piquer. Heureusement j’étais entouré par les membres du forum aïbu suki and friends, sans eux ces remarques désobligeantes m’auraient probablement atteint. Mais quand vous avez des gens qui vous supportent vous vous battez d’avantage et balayer d’un revers de la main les gens qui méprisent l’amour que vous avez pour votre fidèle compagnon.

Nous en sommes arrivés à une bonne douzaines de séances d’electrostimulation. Il y avait toujours ces minces progrès, plus quantifiables par des mesures que par la vue de la démarche de Naru.

Puis Naru a eu de nouveau envie de jouer, de tirer sur une corde, de la secouer dans tous les sens, de faire de petits bons pour souhaiter la bienvenue à mon retour de travail. Elle avait complétement changé de comportement. Puis nous avons commencé les séances d’hydrothérapie. Une grande découverte pour Naru qui n’avait jamais fréquenté l’eau.


Elle a adoré ça, attendant dans le bassin que l’eau arrive, la lapant pour se désaltérer. Naru s’est alors métamorphosée. Retrouvant une démarche quasiment normale. Après 8 séances d’hydrothérapie Naru avait gagné 3,5 centimètres de tour de cuisse à droite ! Une vraie cuisse de championne, avec des beaux muscles toniques.


Je vous met deux vidéos, la première tournée en début d’année peu de temps après les premières séances de kiné, puis la seconde nettement plus récente qui date d’il y a quelques semaines. La différence est tout bonnement flagrante.

Aujourd’hui Naru va mieux, nettement mieux, il aura fallu 15 semaines de kiné, et une vingtaine de séances pour qu’elle se sente enfin bien. Il lui reste encore du travail pour consolider ce résultat tout bonnement stupéfiant, qui n’est même pas envisageable quand on regarde les radios de Naru. Un véritable miracle. Malheureusement on ne sait pas combien de temps durera ce rétablissement mais on croise les doigts et les pattes pour que ce soit le plus longtemps possible.

Il faut remercier une personne tout particulièrement, le docteur Karine Le Bleis, qui est d’une gentillesse incroyable et qui a rendu a Naru une vie normale et à son maitre des moments de complicités avec son chien.

Je remercie également tous les membres du forum Aïbu Suki pour leur soutien, les personnes qui m’ont envoyé des mails de soutiens dans cette dure épreuve, avec une pensée particulière pour Laurence et Laly.

Le grand racket des contrôles radar

Aujourd’hui je prends le moto, ça fait deux mois qu’elle n’a pas rouler il est donc temps. Je fais le plein et je pars en direction des routes à travers les champs. Arrivé sur le plateau, il y a un feu et la zone est limitée à 50km/h, relativement logique avec le « carrefour » bien qu’il ne sert que relativement peu en réalité. 150 mètres après ce feu la vitesse passe à 70km/h et peu de temps après carrément à 90km/h. Il fait beau la visibilité est bonne, la route est sèche est bien propre, j’anticipe donc légèrement le passage à 70km/h. Après tout il n’y a que moi et des champs ! Bien mal m’en a pris juste avant le panneau de fin de limitation à 50km/h se trouve … la gendarmerie nationale.

Alors oui je suis en tort, et je ne le nie pas.

Toutefois une question se pose à moi. Quelle est l’utilité de ce contrôle radar à part me mettre le nez dans le caca et me piquer 90 euros sans oublier les 2 points qui vont avec. Vraiment, quelle utilité ?

Le carrefour est derrière moi, et après il n’y a plus que des champs, pas âmes qui vivent même pas un sanglier et pourtant taper des sangliers en moto ça me connait. Il faut donc se rendre à l’évidence après des jours de pluies une éclaircie est arrivée et du coup les forces de l’ordre sont de sorties pour nous racketter … euh pour notre sécurité. Pardon ma langue a fourché.

Depuis que je roule et je suis sur que vous ou vos proches en auront fait l’expérience les contrôles radars se font toujours en ligne droite et de préférence là où il n’y a personne. Je dirais même que la plupart du temps ces contrôles sont effectués dans des zones tout simplement dénuées de dangers. Mais une bonne ligne droite rapporte plus qu’une sortie d’école. Et oui tandis que la logique voudrez que pour sensibiliser les automobilistes ayant le pied lourd sur la pédale d’accélérateur nos amis des forces de l’ordre se placent à la sortie d’une école. Cela permettrai de protéger les enfants et parents et en plus il y aurait fort à parier que quelques prunes pourraient tomber pour le non port de la ceinture de sécurité. Mais non ce serait beaucoup trop évident.

Notre système de sécurité routière basée sur le tout répressif à outrance devient de plus en plus ridicule. Je me rends compte à certains moment que la peur du gendarme nous pousse plus à rouler en regardant notre compteur que la route ! Les radars fixe pullulent ! Eux mêmes qui étaient censés être installés dans des zones accidentogènes. Mais en général ils ont quand même la fâcheuse tendance a pousser sur des lignes droites en 2 x 4 voies avec terre-plein central.

Je sais très bien que le « pauvre » gendarme qui m’a arrêté n’est pas ce suceur de porte monnaie que je décris et qu’il reçoit ses ordres et les applique. Mais ces donneurs d’ordres sont tout simplement des crétins qui sont là pour faire du fric et que se foutent royalement de notre sécurité !

Sur ce je paye ma prune, je ferme ma gueule et je rentre dans le rang vu que de toute façon : « monsieur ça sert à rien d’argumenter vous êtes en tort »…

Télé-Achat : La solution à tous nos maux

Ce matin, je me suis demandé ce qu’il pouvait bien y avoir à la télé. J’allume donc la télé, avec je dois l’avouer un petit sentiment d’explorateur qui va découvrir une terre inconnue. Très logiquement alors que l’écran s’allume et que le son arrive doucement à mes oreilles, je me dis : « Samedi matin, les enfants n’ont pas cours, donc je vais découvrir des dessins animées à fort contenu intellectuel vu que maintenant il faut faire regarder à nos enfants Dora et surtout pas Dragon Ball comme nous le faisions étant petit ».

Mais ô déception quand TF1 s’affiche sur mon écran c’est un programme de télé achat qui s’offre à moi. Le fameux télé shopping, mais attention il est présenté par Marie Ange Nardi, qui vente les mérites d’une machine à faire des tartes. Et ce produit est vraiment exceptionnelle, preuve à l’appuie elle nous montre avec son cuistot que sans cette machine il est quasiment impossible de réussir une tarte. Et dire que moi depuis des années je me fais chier à mettre mes tartes dans un four, comment j’ai pu faire sans.

Heureusement après avoir cuisiné un de ses acolytes nous présente un fauteuil de massage. Attention pas un fauteuil de base hein, celui en véritable cuir, confortable et large … large … trèèèèèèès large, si bien qu’à moins d’avoir un salon de 120m² vous pourrez jamais le faire rentrer chez vous. Mais en plus de vous masser avec ses 8 moteurs surpuissants et ultra résistants le tout piloté par une télécommande LCD digital ++ à fil anti parasitaire, ce fauteuil se relevé pour vous ! Non sans déconner, vous appuyer sur un bouton et le machin se dresse droit comme un i pour vous éjecter doucement. Sérieusement je me demande l’intérêt de ce système. Et là retournement de situation, l’ingénieur en chef de ce fauteuil magique nous explique que si on se lève normalement du fauteuil on va contracter nos muscles et donc perdre tout le bénéfice du massage … Ah bah bien sur je suis vraiment bête comment je n’y ai pas pensé.

Bon il est temps de zapper. Et me revoilà sur un autre programme de télé achat, celui de M6. Avec une promotion pour un corset minceur aux micro capsules active et qui galbe le corps de notre bien aimée. Produit une nouvelle fois aux vertus sensationnelles, et bien évidemment étayé par des utilisatrices conquises : « Le panty moulemoietfaitmoimaigrirsansenbranlerune m’a totalement changé la vie, en deux semaines j’avais perdu 2 tours de tailles. En plus il ne se voit pas sous mes vêtements, je peux le porter au bureau, en faisant les course ou en faisant le ménage. Merci le panty moulemoietfaitmoimaigrirsansenbranlerune ! « . Mais attention il y a un piège, en temps réel le stock diminue sous mes yeux car c’est une promotion ! Il n’en reste plus 500 pièces, je saisie mon téléphone, je suis perdu, est ce que je dois saisir cette occasion qui ne se reproduira peur être jamais dans ma vie. Est ce que si je l’offre ce cadeau sera apprécié à sa juste valeur. Ahhhhhhhhh trop de questions se chamboulent dans ma tête et il ne reste déjà plus que 400 pièces. Tant pis je zappe.

Mais à peine après avoir appuyé sur la télécommande que je tombe de nouveau sur un programme de télé achat. Je me dis c’est une blague, ma télé doit déconner, pourtant j’ai juste la TNT et ses 18 chaines de bases. Mais cette fois nrj ou je ne sais plus qui me propose un aspirateur cyclonique 3 en 1. Oh la vache, oh la vache, oh la vache. Il est capable de tout aspirer, et en voyant la démonstration dans la maison des utilisateurs qui doivent être en fait croiser avec des porcs tellement tout est dégueulasse et poussiéreux chez eux, je me dis cette fois je ne peux pas louper cette occasion. Cet aspirateur ultra puissant est aussi lourd qu’une brique de lait ! La vache les américains doivent avoir de sacrées briques de laits ou cet aspirateur est issu d’une technologie extraterrestre. Mais en plus si je commande maintenant je reçois un plumeau rotatif, plus la peine de faire des allers retours avec le plumeau celui ci tourne sur son axe à la vitesse de 14 709 tours / sec et en plus si je commande vraiment maintenant tout de suite dans la seconde il m’offre 3 plumeaux de tailles différentes pour vraiment tout nettoyer. Je découvre le prix … 129€ YOHOUH. Je me précipite dans la chambre et je demande à Naru si je peux l’acheter. Je lui vente les mérites de l’appareil mais elle ne semble pas partager mon excitation pour ce qui pourrait tout simplement changer ma vie et remplacer, selon le vendeur, les 3 aspirateurs que nous avons tous à la maison. A titre personnel j’en ai qu’un seul c’est probablement ça qui me manque dans ma vie.

Bon Naru ne voulant pas acheter d’aspirateur extra terrestre, je reprends mes investigations à la recherche d’un programme sympa. Et la … je vous le donne dans le mille … un autre programme de télé achat. Je me dis que j’ai du faire le tour et que je suis retombé sur TF1. Et bah non. La moutarde me monte au nez quand je découvre un appareil de gym miracle qui en seulement 5 minutes d’exercice par jour peut me faire perdre jusqu’à 50kilos en 3 mois. Merde alors, si je prends cet appareil j’ai intérêt à me lester pour pas m’envoler au premier coup de vent.

Résigné j’éteins la télévision, mais une pensé reste dans ma tête. Si j’achetais tout ce que j’ai vu, je serais gaulé comme un dieu, ma femme aussi, je cuisinerais comme un grand chef, mon appartement serais plus propre qu’un bloc opératoire et en plus je pourrais me faire masser et me relever de mon fauteuil sans en ramer une. Non franchement le télé achat c’est clairement la solution miracle. :p

Mais pourquoi ?

Bon aujourd’hui c’est détente on va dire, donc je vous propose de partager avec vous les grands « pourquoi » de ma vie.

  • Pourquoi les ouvertures faciles sont impossibles à ouvrir ou alors à l’opposé elles te restent dans la main ?
  • Pourquoi les gens quand il tourne à droite se déporte à gauche, ils roulent pas avec un semi remorque bordel ?
  • Pourquoi les prix à « partir de » ne sont jamais accessible ?
  • Pourquoi les employés administratifs font tout pour te pourrir la vie ?
  • Pourquoi il faut toujours faire la queue 2 heures à la poste quelque soit l’heure de la journée ?
  • Pourquoi quand on a soif on a oublié de remettre à boire au frais ?
  • Pourquoi quand on est au restaurant y a toujours un mec à la table à coté qui raconte des conneries énormes sur ta profession ?
  • Pourquoi le mec qui marche dans la rue mets son MP3 sur haut parleur alors qu’il a des écouteurs ?
  • Pourquoi les retraités font toujours leurs courses le WE ?
  • Pourquoi quand t’arrive enfin à t’endormir y a un scooter trafiqué qui passe dans la rue et qui te réveille ?
  • Pourquoi quand la TVA baisse dans la restauration les prix continuent d’augmenter ?
  • Pourquoi quand on est pressé y a toujours quelqu’un qui appelle ?
  • Pourquoi on se rend compte qu’il faut faire les courses, seulement quand le frigo est vraiment vide et qu’il reste plus que de la mayo à manger à la petite cuillère ?
  • Pourquoi quand on achète des fruits on les oublie une fois sur deux et ils finissent à la poubelle ?
  • Pourquoi quand on achète des bananes en se disant que ça va nous caler et que ca nous évitera de grignoter, elles finissent toujours en flambées ?
  • Pourquoi au mac do c’est toujours le royal cheese qui saute quand y a un sandwich « du moment » ?

Si vous en avez d’autres je vous en prie. Et si vous avez les réponses je suis preneur :D

Quoi de neuf ?

Quoi de neuf depuis tout ce temps,  le temps passe et finalement tenir un blog à jour n’est pas une mince affaire.

Ce que l’on peut dire, c’est que depuis Janvier je partage ma vie avec Naru, une petite chienne Akita Inu qui maintenant approche de ses 8 mois. Ca a été une des premières décision que j’ai prise après mon accident, c’est de vivre les « rêves » que je pouvais assouvir. Après avoir « survécu » aux sangliers, je me suis dit que toutes les contraintes liées à la présence d’un animal, tel que le sortir quand il pleut, ramasser ses crottes et j’en passe, me semblait bien dérisoire désormais.

Naru

Naru le plus beau des petits chiens

Quoi d’autres, fini les séances de kiné, après 115 séances de 2 heures j’ai récupérer ma cheville, mes genoux, mon poignet et ma main. Il persiste néanmoins des séquelles douloureuses mais qui sont supportables et il faudra s’y faire elles sont là et même si ça a tendance à me faire ressasser l’accident, je préfère ça que d’être entre des planches.

Continuons dans le médical, où j’ouvre un nouveau chapitre qui va durer quelques temps aussi, mais que je vais essayer de détailler au maximum pour les gens souffrant de la même pathologie que moi et qui cherchent des réponses qui sont inexistantes à l’heure actuelle sur le web. De quoi je parle ? Je parle des séquelles de l’ostéochondrite primitive de la hanche que j’ai eu à l’age de deux ans. Qu’est ce que c’est ? C’est une nécrose de la tête du fémur, dans mon cas la maladie a été non traitée je reviendrais la dessus plus en détails plus tard, mais cette maladie infantile à déformer la tête de mon fémur qui du coup frotte contre le cotile (là où s’emboite le fémur dans le bassin). Pour ceux qui sont intéressé pas la médecine rendez vous bientôt pour les explications.

Du coté pro, Opal CMS a emmenagé dans des locaux sur le pars d’activité de courtaboeuf au sein du complexe SILIC. Nous disposons de 117m² pour travailler, nous les partageons avec Frianbiz société dirigé entre autre par un ancien de mes apprentis Frédéric Salley. Quoi d’autres ? Alors que je travaillais pour Canal+ au moment de mon accident, nous avons pu signer un contrat avec Orange pour branche Cinéma Séries afin de faire du SEO (Conseil en référencement). Je suis très content de cette collaboration, elle ne fut pas des plus évidente je n’avais pas l’habitude de travailler avec autant d’interlocuteur, notamment avec les prestataires externes du client, ce fut une expérience très enrichissante. Nous travaillons actuellement sur un nouveau projet qui verra le jour en septembre, comme d’habitude tant que les projets de nos clients ne sont pas lancés pas un mot dessus.

Voila, je vais reprendre le blog notamment pour les informations médicales mais aussi pour des reflexions plus large comme je l’avais déjà fait à propos de Google, ou d’internet comme outil de socialisation. Un sujet que je n’ai jamais abordé ici c’est la photographie également peut être que je lancerais le sujet, je n’ai pas non plus parlé de motion design, ou autre mais je vais essayer de me forcer.

Retour des archives

Et oui je n’y avais pas songé jusqu’à ce soir, mais comment récupérer mes données perdues, enfin celles de mon blog.

Et bah tout simplement en utilisant web.archive.org

Certains billets date un peu mais reste d’actualité. D’autres pourrait être affiné avec l’expérience. Mais bon…

Voila pour ceux qui débarque ca va vous faire de la lecture ;)

La multiplication des versions d’un DVD

Ô joie du DVD. Ô joie de profiter d’un film que l’on a aimé dans de bonnes conditions. La VHS est belle et bien morte pour notre plus grand plaisir. Souvenez vous un instant de nos bonnes vieilles cassettes. Images peu flatteuses où après quelques visionnages des stries apparaissaient qui venaient completer le souffle et autre parasites dans nos enceintes. Souvenez vous même que quand vous louiez un film il ne fallait pas oublier de rembobiner la cassette sous peine d’amende ! C’était un autre temps où les films ne sortaient que dans une seule et unique version. Pas de collector ou version prestige qui comble les collectionneurs comme moi. Et en plus on ne doit patienter que six mois pour avoir le film chez nous. Que demande le peuple ?

Le peuple demande une chose, qu’on arrête de nous prendre pour des cartes bleues sur pattes. A la sortie d’un film en DVD l’édition de base coûte 20€, la collector plutôt entre 25€ et 30€ et les versions plus fournies encore passent carrément à près de 40€ et plus si affinité. Mais depuis quelques temps un nouveau type de DVD sort, les versions 2 des collectors qui sortent un an après. C’est à dire que vous payez une version la peau du cul et que en plus vous devez acheter une autre version après.

Vous me direz : tu chipotes, on est pas a deux trois bonus près. Je suis d’accord, mais par exemple, Spiderman 2 vient de ressortir, mais cette fois en version longue !!!

Profit profit …

Monotone ? Kézako ?

Manger est une “activité” à laquelle nous nous adonnons plusieurs fois par jour en théorie et qui plus est nécessaire, voire vitale, pour notre survie. Toutefois cette “activité” devient et devrait être pour tous un plaisir. Un plaisir que l’on partage avec sa famille ou des amis, chez soi ou au restaurant.

Mais une question revient souvent à table : “Alors tu trouves ça comment ?”

C’est là que tout est délicat, bon nombre se contenteront d’un “C’est pas mal” ou d’un dithyrambique “C’est incroyable ! Je te le recommande” alors qu’il se “tape” une pizza reine (NB : j’ai pris soin préciser que je parle d’une pizza). Mais c’est tout de même un peu inapproprié ne trouvez vous pas ? C’est pour cela qu’en général j’essaye de fournir une réponse un peu plus détaillée qui alléchera mes camarades de tablé si le plat me plaît. C’est alors qu’un jour, après avoir mangé des pâtes il me semble, j’ai prononcé : “C’est bon mais un peu monotone …” Je ne comptais pas pour le coup m’attarder sur ce plat certes bon mais peu original quand je remarquais les yeux écarquillés de mes voisins.

Monotone ? Non mais lol …

Oui ce plat était monotone, c’est à dire que de la première bouchée au dernier coup de fourchette je ne me suis jamais étonné de ce que je dégustai. Pas de découverte où les papilles se mettent en éveil pour vous signifier que ce que vous mangez a un petit plus, un quelque chose d’inattendu qui différencie un simple plat d’un mets plus subtile.

Il est clair que décrire ce qu’on mange n’est pas chose aisée, et que la critique dans n’importe quel domaine qui soit est réellement un art. Mais après tout peu importe le vocabulaire l’essentiel n’est il pas de partager les sensations que vous procurent un plat avec les personnes qui vous accompagnent ?