Prothèse totale de hanche : 2 ans post op

Un paquet de temps que je n’ai pas donné de nouvelles suite à l’opération. Déjà merci aux nombreux visiteurs et à leurs témoignages.

De mon coté tout se passe bien, la prothèse est bien en place et aucune douleur de se coté là. Le seul point reste en fait l’allongement de 3 cm de la jambe réalisé lors de l’opération. Malgré le temps des douleurs persistent, mais rien de bien important, je continue à faire des exercices d’étirements et une séance de kiné par mois.

Voila rien de plus, tout va bien :) N’hésitez pas à me faire part de vos questions :)

13 réflexions sur “Prothèse totale de hanche : 2 ans post op

  1. SIMON Emmanuelle dit :

    Bonsoir,
    Votre opération m’intrigue. En fait j’ai perdu 3.5cm à la jambe droite suite à une fracture du fémur dûe à un accident de moto, et à priori les médecins me disent que je vais avoir du mal à vivre avec : problèmes de dos, risque de prothèse de hanche jeune…
    Dans votre cas, la prothèse de hanche avait pour seul but de rallonger la jambe? d’où venait le fait que vous aviez une jambe plus courte que l’autre : le bassin, un os de la jambe…?il y a eu une autre intervention indépendante de la prothèse pour rallonger la jambe?vous avez été opéré où? par qui?
    Merci beaucoup à l’avance de répondre à mes questions.
    Tout ça est vraiment stressant pour moi en ce moment et je ne sais pas vraiment à quel chirurgien m’adresser et ce que je dois faire…

    Bonne soirée

  2. Nodashi dit :

    Bonjour, l’objectif principale de l’opération n’était pas de rallonger la jambe mais de reconstruire la tête du fémur qui s’était nécrosé suite à une maladie infantile. N’ayant plus de col du fémur c’est à cette endroit qu’on a pu rattraper de la longueur au cours de l’opération. Si vous cherchez un spécialiste des problèmes de hanche je ne peux que vous conseiller de vous rendre à la clinique Arago à Paris.

  3. Emmanuelle dit :

    Merci beaucoup d’avoir pris le temps de répondre à mes questions et pour le conseil.
    Bonne continuation.

  4. Yous dit :

    Bonjour Grégoire,

    En lisant vos posts, je me retrouvais dans pas mal de situation. J’ai été opéré à l’age de 10 ans pour une ostéochondrite. Maintenant que j’ai 30ans, les douleurs sont revenues de plus en plus fortes! Diagnostic: coxarthrose (avec 1.5cm de décalage entre les 2 jambes). Mon chirurgien à Garches m’a vivement conseillé une PTH même si je suis assez jeune. J’ai fini par accepté, l’opération est programmé en avril 2013!
    Par contre j’ai un peu peur des suites liées au changement de prothèses (opération souvent qualifiée de lourde!).
    Je voulais savoir également si cette PTH a eu une influence sur votre vie en couple (si vous voyez ce que je veux dire ^^).
    En tout cas merci de vos témoignages! A bientôt j’espère!

  5. Nodashi dit :

    Pour moi la problématique du changement n’est pas un réel problème. Je n’ai jamais été un grand sportif donc au bas mot je ne repasserai pas sur le billard avant 15 ans, d’ici là les matériaux auront évolués et probablement tout un tas d’autres choses dans le milieu médical. Il s’agit en plus de « simplement » remplacer les pièces de frottements donc ce sera nettement moins douloureux que le rallongement qui a été fait en même temps. Je m’inquiéterais pas pour ça si j’étais vous, en tout cas c’est bien le dernier de mes soucis.

    Pour ce qui est de la vie de couple, j’ai eu un léger contre temps. Lors de la traction j’ai eu une compression du nerf pudendal, résultat, plus de sensations. Ca a été une période très difficile, j’attendais beaucoup de cette opération et la j’avais perdu toute ma virilité. Mais c’est revenu progressivement, je crois au bout d’un mois peut être un peu plus. J’ai la chance d’avoir une compagne ô combien compréhensive. Mais passé ce cap… Je peux vous assurez que je ne regrette absolument pas. Dans certaines positions j’avais rapidement mal, et c’était pénible, mais surtout des fois j’avais tellement mal que c’était impossible pour moi d’envisager toute relation intime. C’est désormais du passé, tout se passe bien. Après il faut rester prudent au début, n’allez pas essayer toutes les positions du kamasutra après un mois, vous risqueriez une luxation. Mais ça a grandement amélioré les choses y compris à ce niveau là.

  6. Yous dit :

    Merci de vos retours positifs! Au fait mon opération est planifiée, et j’ai juste à faire une radio taille réelle pour la prothèse. On ne m’a pas prescrit d’arthroscopie ou scanner 3D, je me demande si c’est obligatoire pour évaluer les dégâts.
    En même temps le chirurgien me dit que les dégâts sont visibles déjà par le périmètre de marche (20 min) et limitation des mouvements (impossible de lacer ses chaussures, couper les ongles des orteils…).

  7. Nodashi dit :

    Le scanner 3D permettra au chirurgien de planifier l’opération mais tous les chirurgiens ne le font pas. Pour ce qui est de l’arthroscopie si on a déjà pu poser le diagnostique de l’arthrose ce n’est pas nécessaire.

  8. dumas dit :

    Bonjour, je m’apelle Isabelle je suis âgée de 45 ans, mariée 3 enfants. Je suis aide-soignante. Le 7 mars prochain, je vais avoir une pth a droite. Sachant que la gauche est aussi très abîmée. En fait, j’ai une coxarthrose bi-lateralle avec un pincement des geodes importantes. J ai peur de l’intervention , des suites et des difficultés pour pratiquer mon métier d’aide-soignante. Pouvez-vous me rassurer un peu?

  9. Nodashi dit :

    Bonjour,

    dans ma famille nous sommes cinq à avoir une prothèse de hanche et tout se passe à merveille. Personne n’a de douleurs liées à la prothèse. Il n’y a que moi, qui présente quelques douleurs musculaires, non pas liées à la prothèse mais à l’allongement de la jambe qui a été réalisée.

    Dans ces personnes on compte notamment un artisan dans le bâtiment qui poursuit sans métier sans encombre. La pose d’un prothèse de hanche est une opération lourde, vous aurez forcement quelques douleurs après l’opération durant les premiers jours. Vous devrez aussi faire attention durant les premières semaines aux mouvements que vous ferez. Mais passé ce cap vous devriez vivre votre vie tout à fait normalement. Rien est inscrit dans le marbre mais 100% des gens que je connais ne regrette pas une seule seconde cette opération ;)

    Si vous avez des questions, des doutes, des craintes, parlez en à votre chirurgien, c’est son rôle de médecin de vous accompagner et de vous rassurer. De mon point de vue c’est important d’avoir une relation de confiance avec cette personne ;)

  10. Christine dit :

    Bonjour,
    j’ai lu vos posts, et après quelques hésitations, je me décide à vous contacter.
    Nous avons découvert il y a seulement 6 mois que mon fils de 14 ans souffrait d’une ostéchondrite. Nous, ses parents, et notre médécin traitant sommes passés « à côté ». Il a été hospitalisé quelques jours à l’hôpital Robert Debré (période pendant laquelle il a été mis sous traction), à sa sortie, il a dû marcher avec des béquilles pour laisser sa hanche au repos, dans le but de favoriser la restructuration de la tête de fémur. Malheureusement, cela n’a donné le résultat escompté. La tête de fémur est nécrosée à 90%. Dès qu’il aura 15 ans et 3 mois, il sera suivi à l’hôpital Lariboisière. Il a, lui aussi, une grosse différence de longueur entre les deux jambes (3 cm, voire plus). Je me pose beaucoup de questions sur ce qu’il va lui arriver à l’avenir : à quel âge va t-il se pouvoir se faire poser une prothèse ? Dans quelle mesure, le reste de son squelette va t’il en pâtir ?
    Quelles seront les conséquences vu son âge ? Est-ce que les muscles et tendons vont s’atrophier ?
    Pour l’instant, je ne sais pas trop vers qui me tourner pour avoir des réponses. Peut-être existe t-il une association de personnes souffrant d’ostéochondrite ?
    En espérant que vous puissiez m’apporter quelques indications.
    Merci Beaucoup.

  11. Nodashi dit :

    Bonjour désolé pour cette réponse tardive. Tant de questions et je ne suis pas sûr de pouvoir y répondre avec certitude, n’étant pas médecin. Ce que je peux vous dire, c’est qu’une prothèse de hanche se pose le plus tard possible, déjà dans un premier temps il faut attendre la fin de la croissance. Pour ce qui est de la différence de longueur des jambes, des semelles orthopédiques ne serait ce que d’un centimètre et demi compense déjà largement les conséquences que pourraient avoir cette maladie. En effet nous avons tous une jambe plus courte que l’autre, notre visage n’est pas symétrique etc… Et c’est donc un bon moyen pour limiter les maux de dos, mais également les troubles du transit qui sont bien souvent oubliés. Pour ce qui est du reste de son squelette, et je vais parler pour mon cas, avec 3 cm de différence entre les deux jambes, et des semelles orthopédiques, j’ai une légère scoliose qui ne nécessite aucun traitement. Pour son âge les conséquences, en accord avec le corps médical bien évidemment, est de limiter les activités physiques entraînant un traumatisme du membre lésé, ainsi on évitera la course, le tennis, et j’en passe. La piscine par contre est une excellente chose car non traumatique. Nous en venons aux muscles, ce qui est sur c’est que les muscles font la taille du fémur. Si il est plus court, le muscle sera plus court, c’est lors d’une opération que la longueur pourra éventuellement être rattrapé en partie, au prix de quelques séances de kiné pour assouplir et gagner en souplesse, et de préférence des exercices d’étirements post opératoire quand le temps de la consolidation sera venue. Quoi qu’il en soit le plus important et de s’adapter, et de ne pas forcer, inutile de se faire plus mal. La douleur doit être traitée et ne pas s’installer c’est probablement un des points clés de la réussite d’une opération un peu plus compliquée que la moyenne. L’essentiel reste donc de demander à votre fils comment il sent sa hanche, est ce qu’il en souffre, comment le soulager, et prendre soin de lui comme la mère que vous êtes. Inutile de vous tracasser, laisser le vivre, inutile de le mettre sous une cloche de verre, l’important c’est de comprendre les tenants et les aboutissements de cette maladie. Vous êtes à priori entre de bonnes mains, n’hésitez pas à poser vos questions aux médecins, il est de leur devoir de vous rassurer ;)

  12. charmelle dit :

    Bonjour, j’ai été opérée en 2015 pour la pose du prothèse totale de la hanche mais après cela il y a encore une même différence de longueur qu’avant:6cm . Est ce que l’allongement du membre inférieur est encore possible malgré l’existence du prothèse? . En attendant votre réponse ,je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *