Urinoir tu me manques

Comme désormais j’ai mon propre blog je peux poster ce que bon me semble. Et la j’ai une furieuse envie de dénoncer le comportement des mâles qui travaillent à mon étage. C’est parti pour la petite histoire…

Nous travaillons dans un immeuble où il y a à chaque étage des toilettes homme et femme pour les employés des sociétés se trouvant au dit étage, soit une quinzaine de personnes dont 90% d’homme. Les toilettes des hommes sont bien fournies car en plus du traditionnel chiotte – je sais, c’est une chiotte mais bon je m’y fait pas -nous sommes pourvus d’un miracle de la technologie j’ai nommé : l’urinoir. Elément ô combien précieux qui nous permet d’uriner debout.

Mais voila, qu’un drame se produisit il y a un mois de cela. Notre urinoir chéri, objet des convoitises des femmes dans le domaine des toilettes publiques, s’est mis à fuir. Deux semaines après nous avons constaté avec effroi que le plombier ne pouvant le ramener à la vie avait dû l’emmener au paradis rejoindre ses confrères ayant bravement rempli leur dur labeur durant des années. Il ne nous restait plus que le bon vieux chiotte classique avec son abattant et sa lunette.

Et la bon nombre d’entre vous ont déjà compris le drame. Et oui, au 21ème siècle, dans une société érudite, qui plus est dans un bâtiment où la moyenne d’âge doit être d’une trentaine d’année et peuplé d’individu en pleine possession de leurs moyens, comment est il possible que les gens n’aient pas le courage ou la présence d’esprit de lever cette putain de lunette ? Mais là où l’horreur devient totalement insoutenable, comment se fait il que ces hommes qui comme moi utilise ces toilettes ne sachent pas viser dans un trou ? Plus abjecte encore, comment osent ils ne pas nettoyer le résultat de leur incapacité à viser correctement ?

Messieurs, je vous serai grès de bien vouloir apprendre à viser ou de vous asseoir pour uriner et à laisser ce lieu commun dans un état dans lequel vous aimeriez le trouver. Merci d’avance de votre compréhension.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *