Quoi de neuf ?

Quoi de neuf depuis tout ce temps,  le temps passe et finalement tenir un blog à jour n’est pas une mince affaire.

Ce que l’on peut dire, c’est que depuis Janvier je partage ma vie avec Naru, une petite chienne Akita Inu qui maintenant approche de ses 8 mois. Ca a été une des premières décision que j’ai prise après mon accident, c’est de vivre les « rêves » que je pouvais assouvir. Après avoir « survécu » aux sangliers, je me suis dit que toutes les contraintes liées à la présence d’un animal, tel que le sortir quand il pleut, ramasser ses crottes et j’en passe, me semblait bien dérisoire désormais.

Naru

Naru le plus beau des petits chiens

Quoi d’autres, fini les séances de kiné, après 115 séances de 2 heures j’ai récupérer ma cheville, mes genoux, mon poignet et ma main. Il persiste néanmoins des séquelles douloureuses mais qui sont supportables et il faudra s’y faire elles sont là et même si ça a tendance à me faire ressasser l’accident, je préfère ça que d’être entre des planches.

Continuons dans le médical, où j’ouvre un nouveau chapitre qui va durer quelques temps aussi, mais que je vais essayer de détailler au maximum pour les gens souffrant de la même pathologie que moi et qui cherchent des réponses qui sont inexistantes à l’heure actuelle sur le web. De quoi je parle ? Je parle des séquelles de l’ostéochondrite primitive de la hanche que j’ai eu à l’age de deux ans. Qu’est ce que c’est ? C’est une nécrose de la tête du fémur, dans mon cas la maladie a été non traitée je reviendrais la dessus plus en détails plus tard, mais cette maladie infantile à déformer la tête de mon fémur qui du coup frotte contre le cotile (là où s’emboite le fémur dans le bassin). Pour ceux qui sont intéressé pas la médecine rendez vous bientôt pour les explications.

Du coté pro, Opal CMS a emmenagé dans des locaux sur le pars d’activité de courtaboeuf au sein du complexe SILIC. Nous disposons de 117m² pour travailler, nous les partageons avec Frianbiz société dirigé entre autre par un ancien de mes apprentis Frédéric Salley. Quoi d’autres ? Alors que je travaillais pour Canal+ au moment de mon accident, nous avons pu signer un contrat avec Orange pour branche Cinéma Séries afin de faire du SEO (Conseil en référencement). Je suis très content de cette collaboration, elle ne fut pas des plus évidente je n’avais pas l’habitude de travailler avec autant d’interlocuteur, notamment avec les prestataires externes du client, ce fut une expérience très enrichissante. Nous travaillons actuellement sur un nouveau projet qui verra le jour en septembre, comme d’habitude tant que les projets de nos clients ne sont pas lancés pas un mot dessus.

Voila, je vais reprendre le blog notamment pour les informations médicales mais aussi pour des reflexions plus large comme je l’avais déjà fait à propos de Google, ou d’internet comme outil de socialisation. Un sujet que je n’ai jamais abordé ici c’est la photographie également peut être que je lancerais le sujet, je n’ai pas non plus parlé de motion design, ou autre mais je vais essayer de me forcer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *