Le grand racket des contrôles radar

Aujourd’hui je prends le moto, ça fait deux mois qu’elle n’a pas rouler il est donc temps. Je fais le plein et je pars en direction des routes à travers les champs. Arrivé sur le plateau, il y a un feu et la zone est limitée à 50km/h, relativement logique avec le « carrefour » bien qu’il ne sert que relativement peu en réalité. 150 mètres après ce feu la vitesse passe à 70km/h et peu de temps après carrément à 90km/h. Il fait beau la visibilité est bonne, la route est sèche est bien propre, j’anticipe donc légèrement le passage à 70km/h. Après tout il n’y a que moi et des champs ! Bien mal m’en a pris juste avant le panneau de fin de limitation à 50km/h se trouve … la gendarmerie nationale.

Alors oui je suis en tort, et je ne le nie pas.

Toutefois une question se pose à moi. Quelle est l’utilité de ce contrôle radar à part me mettre le nez dans le caca et me piquer 90 euros sans oublier les 2 points qui vont avec. Vraiment, quelle utilité ?

Le carrefour est derrière moi, et après il n’y a plus que des champs, pas âmes qui vivent même pas un sanglier et pourtant taper des sangliers en moto ça me connait. Il faut donc se rendre à l’évidence après des jours de pluies une éclaircie est arrivée et du coup les forces de l’ordre sont de sorties pour nous racketter … euh pour notre sécurité. Pardon ma langue a fourché.

Depuis que je roule et je suis sur que vous ou vos proches en auront fait l’expérience les contrôles radars se font toujours en ligne droite et de préférence là où il n’y a personne. Je dirais même que la plupart du temps ces contrôles sont effectués dans des zones tout simplement dénuées de dangers. Mais une bonne ligne droite rapporte plus qu’une sortie d’école. Et oui tandis que la logique voudrez que pour sensibiliser les automobilistes ayant le pied lourd sur la pédale d’accélérateur nos amis des forces de l’ordre se placent à la sortie d’une école. Cela permettrai de protéger les enfants et parents et en plus il y aurait fort à parier que quelques prunes pourraient tomber pour le non port de la ceinture de sécurité. Mais non ce serait beaucoup trop évident.

Notre système de sécurité routière basée sur le tout répressif à outrance devient de plus en plus ridicule. Je me rends compte à certains moment que la peur du gendarme nous pousse plus à rouler en regardant notre compteur que la route ! Les radars fixe pullulent ! Eux mêmes qui étaient censés être installés dans des zones accidentogènes. Mais en général ils ont quand même la fâcheuse tendance a pousser sur des lignes droites en 2 x 4 voies avec terre-plein central.

Je sais très bien que le « pauvre » gendarme qui m’a arrêté n’est pas ce suceur de porte monnaie que je décris et qu’il reçoit ses ordres et les applique. Mais ces donneurs d’ordres sont tout simplement des crétins qui sont là pour faire du fric et que se foutent royalement de notre sécurité !

Sur ce je paye ma prune, je ferme ma gueule et je rentre dans le rang vu que de toute façon : « monsieur ça sert à rien d’argumenter vous êtes en tort »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *