Ding – Ding : First Round

Et c’est parti à ma gauche le champion des champions, celui devant tout le monde tremble de peur, dès qu’il prononce 5000€ euros. J’ai noméééééééééééééééééééééé l’expeeeeert.

A ma droite le poid mouche celui qui a resisté aux sangliers, à la voiture, au vol plané avec salto et 80 m de glissade, je vous demande d’applaudir … Gréééééééééééégoooooooiiiiiiiiiiiiiiiiire.

Oui bon dans la réalité c’est déjà pas super réjouissant alors retranscrit par écrit ça doit pas vous faire des frissons dans le dos. Quoi qu’il en soit, j’ai demandé à mon assurance une contre expertise de la valeur de la moto. Pas une contre expertise de la moto, ca on sait déjà qu’elle va à la casse. Mais une contre expertise des 5000€ malheureux euros qu’on m’accorde.

Pour ca j’ai écrit une jolie lettre qui va tout vous raconter, oui je suis pas totalement maso je vais pas vous refaire le pitch complet, dans laquelle je demande donc de réévaluer le prix de ma moto en se basant sur des annonces trouvées de ci de la sur le net.

Place au spectacle.

Visa d’exploitation N° 15478212587

Ah merde non ca c’est pour les films, toutefois sortez les mouchoirs ca pourrait vous émouvoir.

Bonjour,

Suite à mon entretien téléphonique avec Mme XXXXXXXXXXXXXXXXX, je vous prie de bien vouloir consentir à la réévaluation du montant de la valeur de mon véhicule.

J’ai acheté ma moto le 19 Juillet 2008. Affichée à 6200€ pour un kilométrage de 11 907 Kms, elle était en parfait état. Elle possédait un bas de carénage et était entièrement noire. Flambant neuve. Comme tout motard, je suis particulièrement attaché à ma machine et c’est au bout de 5 ans de permis sans le moindre accident et en ayant toujours été prudent que je me suis enfin autorisé un plaisir. Cet argent durement gagné en ayant pris le risque d’être un jeune entrepreneur depuis plus d’un an – en ne comptant pas mes heures de travail – s’est envolé alors qu’une famille de sanglier avait décidé de traverser une route nationale en pleine nuit. Malheureusement, aucun panneau de signalisation indiquant la traversée d’animaux sauvages n’était présent sur le bord de route, aucun dispositif pour les en empêcher n’était installé.

Outre le traumatisme physique et psychologique que vous pouvez comprendre j’en suis sûr, je dois désormais faire face aux problèmes économiques que me pose cet accident. Ne pouvant plus me déplacer en rendez-vous clientèle je suis obligé de refuser des clients qui pourraient m’aider à développer la société que j’ai bâti au prix d’un grand nombre de sacrifices. Mais, même si le but n’est clairement pas de m’auto-congratuler dans cette lettre, heureusement qu’il y a encore des jeunes comme moi qui croient au travail, aux qualités humaines, qui essayent de travailler plus sans forcément gagner plus, mais qui souhaitent de tout cœur pouvoir faire leur travail le mieux du monde.

C’est pourquoi quand l’expert du cabinet ZINGG-BIGGOT m’a signalé l’estimation de ma moto à hauteur de 5000€, j’ai quelque peu sursauté. J’ai tout d’abord pensé qu’il s’agissait d’une erreur. Mais l’expert m’a avancé différents arguments, comme le kilométrage élevé de mon véhicule qui avoisinait les 15 000 Kms. J’ai donc parcouru 4 000 kms depuis l’acquisition de mon véhicule. Il m’a ensuite dit que c’était la réalité du marché et qu’il, je cite : « En trouvait à la pelle des motos comme la mienne à un prix tout à fait en adéquation avec les 5 000€ », rajoutant qu’il était en train de surfer sur France Moto (fmoto.com) pour étayer son estimation. Je me suis donc permis de lui demander si à son avis j’avais été floué lors de l’achat de ma moto. Ce à quoi il a répondu sans détour : « Oui, je pense ». J’en déduis donc qu’en plus de découvrir que le montant de l’indemnisation est loin de celui que j’avais payé ; mon concessionnaire, Moto-Révolution situé à Versailles, avec qui j’entretiens d’excellentes relations depuis plus de 5 ans, m’aurait tout simplement arnaqué.

Autant je n’ai pas ma langue dans ma poche et je préfère qu’on me dise la vérité, autant présumer de la mauvaise foi d’un concessionnaire qui a une excellente réputation et baser son estimation sur un site internet me semble un peu léger. Peut être est-ce une démarche courante, je ne connais pas le métier d’expert et je ne remets pas en cause les procédures de travail de ce monsieur. Autant je pense, que l’erreur est humaine et que sur mon dossier il y a eu une légère confusion. J’ai en effet trouvé des modèles à 5 000€ mais sans ABS, pas de la même année, et dans des départements plutôt éloignés, voire très éloignés.

Je me permets donc de vous joindre plusieurs annonces se rapprochant le plus possible de ma moto, offrant un éventail de prix large allant de 5 600€ à 6 600€. Certes les kilométrages et les mois d’immatriculation varient, mais en toute bonne foi je pense que l’estimation me semble un peu en dessous du marché. Je sais que pour les assurances le climat économique n’est pas des plus favorables mais je suis sûr que pour vous – en tant qu’être humain – vous devez aussi savoir de quoi je parle.

Je vous remercie d’avoir pris le temps de lire ma lettre, n’y voyez pas d’apitoiement sur mon sort, je ne vous demande pas de la pitié, juste de réétudier mon dossier et d’arriver à une juste évaluation de ce qui pour moi a été peut être un peu plus qu’un simple véhicule.

Dans l’attente d’une réponse qui je l’espère sera positive, je vous prie de croire en mes sincères salutations.

THE END

On rallume les lumières, et je vous demande à tous d’aller bruler un cierge, mettre du sel dans le coin de votre salon, jeter une pièce dans une fontaine par dessus votre épaule, égorger des poulet, enfin je sais pas ….. A L’AIDE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *